Le story-telling : quand communiquer devient touchant

Le story-telling ou communication narrative est un outil de communication orale traduisant un récit utilisé comme vecteur de transmission de messages. Dans un contexte où la technologie amplifie le pouvoir de diffusion du savoir, le récit met en avant des arguments permettant de capter l’attention et susciter de l’émotion vis-à-vis du public à travers une communication publicitaire avancée. Cette technique peut être appliquée ponctuellement et de manière isolée, mais elle requiert toutefois une méthode d’intégration adaptée pour en tirer la performance maximale.

L’art de raconter une histoire

Dans le but de créer un lien avec l’auditoire, le narrateur s’appuie sur l’insertion d’expériences personnelles pour faire passer un message complexe, plus l’histoire impactera le public, plus celle-ci renforcera son identification envers l’entreprise, marque ou produit pour une meilleure réception de messages subliminaux. Il faut néanmoins remarquer que l’histoire doit répondre à des critères de crédibilité afin de prévenir la dégradation d’image et la perte de client suite à la publicité mensongère.

Internet est un endroit idéal pour tester la technique et dans le domaine du marketing, le story-telling est en mesure de maintenir une interaction efficace avec le public tout en attirant d’éventuels clients à un coût significativement réduit.

Pourquoi le story-telling ?

Les atouts offerts par la communication narrative peuvent inciter les entreprises à orienter leurs stratégies vers cette technique moins intrusive. En effet, une société est similaire à un individu en matière d’histoire ainsi que de valeur et améliorer l’image de marque tout en faisant adhérer le public à la cause défendue correspond à une opportunité de croissance non négligeable.

Le story-telling peut également améliorer l’aspect positif de la campagne publicitaire en laissant les prospects s’identifier ou alternativement diminuer le niveau d’angoisse des partenaires lors d’un changement au sein de l’établissement. Par ailleurs, en communiquant par le biais d’une verbalisation de la situation, l’organisme pourra mettre en place un cadre de parole favorisant la compréhension menant à la résolution de problèmes et il représente une solution originale pour se distinguer de la compétition.

Communication narrative : ce qu’il faut savoir

Pour réussir un story-telling, il est nécessaire d’insérer un contexte dont le scénario doit évoquer de l’intérêt venant des auditeurs, en gardant une touche de simplicité et d’authenticité sur une trame cohérente afin d’étendre sa portée. L’aspect technique de la narration doit aussi prendre en compte les propriétés de la cible, par exemple la langue, et l’illustration des propos peut être imposée pour ajouter une dimension supplémentaire à la communication. Enfin, le récit doit comporter les étapes essentielles d’une histoire classique (situation initiale, problème, solution, et état final) où le narrateur pourra alors incorporer une série d’anecdotes pour humaniser le discours.

Comment prendre soin de son e-reputation ?
Les réseaux sociaux : toujours nécesaires dans la communication d’une entreprise